29 mars 2019

La PNL au secours des Soft Skills

La Programmation Neuro-linguistique (P.N.L.) est une approche de la communication et du changement, développée au cours de la fin des années 1970 à partir des travaux des Américains Richard Bandler, docteur en mathématiques et en psychologie, cybernéticien, et John Gringer, docteur en psychologie et linguiste.

Les deux hommes se sont associés ont mis leurs connaissances en commun pour analyser les interventions des professionnels de la communication les plus performants et dégager certaines des structures sous-jacentes communes aux interventions de ces personnes. L’originalité de l’approche est qu’elle est d’abord pragmatique :

« Nous ne nous intéressons pas à ce que les gens disent mais à ce qu’ils font vraiment. Puis nous construisons des modèles de ce que nous avons observés ».


Ces modèles ont été construits, en empruntant aux sciences les plus actuelles concernant la communication humaine, le langage et le fonctionnement du cerveau.

De la démarche PNL est né un ensemble de techniques et de procédures de travail qui sont rapidement utilisables et s’avèrent d’une grande efficacité sur le terrain. Ces nouvelles techniques permettent à celui qui les maîtrise de développer de façon significative son habileté relationnelle et de savoir initier des processus générateurs de changements profonds et durables.

De façon plus spécifique, la PNL apporte :

Un modèle de la façon dont le cerveau fonctionne : comment une personne pense-t-elle et ressent-elle, apprend-elle, se motive-t-elle et change-t-elle ?

Un modèle des structures qui fonde la subjectivité : comment un être humain construit-il son expérience de la réalité ?

Un ensemble d’éléments et de grilles qui permettent d’observer, d’identifier ces structures et d’intervenir.

Une technologie et une méthodologie : des techniques précises qui favorisent la communication efficace et le changement ainsi qu’une façon générale de s’organiser pour définir les objectifs précis et les atteindre.

Aujourd’hui la révolution numérique est un changement de paradigme au niveau de nos sociétés, de de nos manières de penser et d’agir.

L’évolution du monde notamment avec la robotisation, l’automatisation et l’intelligence artificielle nous obligent à miser sur le capital humain. Les compétences comportementales - en anglais “soft skills”, ou l’ensemble de tout ce qui différencie un humain d’un robot, sont devenues centrales.

Les softs skills sont littéralement les « compétences douces », qu’on peut aussi définir en français comme des « compétences comportementales, transversales, et humaines » : l’adaptabilité, la flexibilité, confiance en soi, créativité, intelligences émotionnelles, gestion du temps, la communication, la gestion du stress, la présence, l’audace, la visualisation…

S’il est vrai que 70 à 80% des nouveaux métiers ne sont pas encore inventés, la nécessité d’accompagner le changement aujourd’hui nous apparaît dans la période actuelle comme à la fois vitale et sociétale, et ce dans tous les environnements où nous endossons différents rôles et responsabilités. Cet accompagnement du changement concerne en fait tous nos domaines de vie - le domaine, personnel, familial, social, le domaine du couple et bien entendu celui du travail.

Car nous endossons différents rôles au sein de multiples environnements qui créent notre réalité : professionnels, familiaux, sociaux, du couple et surtoPNLut le domaine personnel.

L’innovation est que chaque être humain a toutes les ressources à disposition, avec la PNL vous allez développer vos compétences, être adaptable et autonome.

Vous allez développer vos savoir faire et vos savoir être.


Beatrice
Palis