Comment bien préparer son oral VAE ?

    décembre, 2 2019

    Abonnez-vous et restez à jour

    Promis, pas de publicité ! Vous allez recevoir que des emails interressants 🙂
    CLAIRE LE BOUCHER
    Ecrit par
    CLAIRE LE BOUCHER
    Sujet
    Pédagogie

    Une fois que vous avez terminé l’élaboration du livret 2, il va falloir passer rapidement à la prochaine et dernière étape : l’oral VAE. Cette évaluation est très importante et il ne faut surtout pas la négliger ! Un oral raté peut remettre en cause le succès de votre validation des acquis de l'expérience et votre certification. Le jury de validation est particulièrement exigeant pour cette épreuve car vous devez montrer votre capacité à vous exprimer et à synthétiser vos idées ; en résumé, faire ressortir votre professionnalisme. S’exprimer à l’oral n’étant pas un exercice facile, il convient de s’y entrainer plusieurs semaines à l’avance. Je vous fournis quelques conseils pour réussir cet entretien.

     

    L’oral VAE, l’évaluation finale :

     

    Le schéma est simple ! La validation des acquis de l’expérience est basée sur :

    👉 La qualité du Livret 2, dossier écrit consacré à l’expérience professionnelle et aux compétences acquises ;

    👉 L’entretien oral entre le candidat et le jury.

    L’oral VAE se déroule normalement un à trois mois après le dépôt du livret 2. C’est le temps nécessaire pour le préparer rigoureusement.

    Il faudra attendre ensuite quelques semaines la décision du jury pour une validation totale ou partielle. Ce jury est constitué généralement de 2 à 3 membres. Ce sont des professionnels du secteur ou des formateurs.

     

    Comment préparer son oral VAE et quelles sont les attentes du jury ?

     

    Pour réussir cet oral de validation, il est essentiel de connaître l’objectif de l’entretien. En effet, cette prestation orale est le seul moyen, pour les membres du jury, de vérifier l’authenticité de vos compétences professionnelles car il n’y a pas de mise en situation réelle. Il est de son ressort également de s’assurer que vous êtes bien l’auteur du livret que vous avez remis.

    Vous devrez ainsi exposer les points-clés de votre expérience professionnelle en fonction du référentiel du diplôme. Il ne s’agit pas de parler de votre livret 2 (que le jury aura déjà en sa possession) mais de lui fournir du contenu neuf et sous un angle différent. Cet entretien apporte un complément d’informations et des éléments supplémentaires au jury.

     

    Le déroulement de la présentation orale :

     

    L’entretien avec le jury est divisé en deux phases :

    👉 La présentation du candidat 

    👉 Un échange de questions/réponses avec le jury.

    En fonction du diplôme visé, cet entretien dure entre 45 et 60 minutes.

     

    La présentation du candidat :

     

    Votre présentation doit être synthétique et pertinente. Votre langage, votre élocution ainsi que les mots utilisés sont des facteurs importants ; votre capacité à verbaliser sera jugée. Vous devez capter l’attention de votre auditoire en étant clair et concis.

    Ayez un comportement professionnel ! Vous agissez au nom de votre profession. Votre intervention durant environ 10 minutes, délai très court pour parler de l’ensemble de votre parcours professionnel et convaincre le jury, il faudra vous préparer sérieusement pour respecter ce laps de temps.

     

    L’échange avec le jury :

     

    Le jury va vous poser des questions ciblées tournant autour de la véracité de votre présentation et s’assurer que vos compétences dans le métier, vos objectifs sont bien en adéquation avec les indicateurs de compétences du référentiel du diplôme visé. Les questions peuvent être complexes, en vous demandant, par exemple, de détailler un processus que seul un professionnel de votre secteur peut connaître. Il est donc impératif d’étudier les questions potentielles pour ne pas être pris au dépourvu.

    Le jury peut aussi avoir envie de mieux vous connaître en vous posant des questions plus personnelles comme celles concernant votre situation professionnelle, vos formations, votre motivation ou vos projets à venir.

    Conseil : si vous ne comprenez pas la question d’un jury, il ne faut pas hésiter à lui demander de la reformuler plutôt que de ne rien répondre.

     

    Accompagnement pour l’oral VAE :

     

    L’accompagnement VAE pour l’oral n’est pas obligatoire mais fortement recommandé par l’organisme certificateur. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, je vous propose une solution sur mesure, avec des conseils méthodologiques, en fonction de votre profil personnel et professionnel.

     

    Faire le point sur vos forces et vos faiblesses :

     

    On détermine ensemble vos points forts et vos points faibles afin que je puisse adapter au mieux mon accompagnement.

    Nous travaillerons sur la gestion du stress, la peur de parler en public, la peur du jugement, la façon de s’exprimer, etc.

    Je serai aussi votre soutien en cas de période de découragement.

     

    Effectuer un travail d’auto-évaluation accompagné :

     

    Il vous permet, en lien avec votre référentiel, de vérifier la présence des indicateurs dans les domaines de compétences exigés. L’intérêt de ce travail est d’anticiper les questions du jury. Nous ne laisserons aucune place à l’improvisation, source d’hésitations.

     

    Élaborer un plan de présentation pour le jour de l’oral :

     

    Je vous conseille sur la méthode à utiliser pour préparer l’oral. Rédiger un plan cohérent, avec un fil conducteur à suivre, pendant toute la durée de votre entretien afin de ne pas vous disperser. Ce plan a un double effet bénéfique  : il vous donne la clé pour accéder rapidement à vos réponses tout en vous aidant à être structuré.

     

    Donnez votre avis sur cet article dans l'espace commentaire ! 😊

     

    Voir tout les posts

    Abonnez-vous et restez à jour

    Promis, pas de publicité 🙂

    Donnez votre avis 

    Abonnez vous et restez à jour