L’évolution de la formation en entreprise : en route vers l’avenir RH !

    7 juin 2022

    Abonnez-vous et restez à jour

    Promis, pas de publicité ! Vous allez recevoir que des emails interressants 🙂
      Julie KUNZLI
      Ecrit par
      Julie KUNZLI
      Sujet
      Compétences

      Vous le savez : l’évolution de la formation en entreprise devient particulièrement urgente. Pourtant, de nombreuses structures ne semblent pas prendre conscience de l’importance de ce changement. Combien d’entre elles continuent de bâtir leur vision sur un modèle obsolète ? Beaucoup trop, nous direz-vous. Vous avez raison, c’est certain. Néanmoins, le progrès commence doucement à se frayer un chemin. Aujourd’hui, de plus en plus d’employeurs repensent la formation au sein de l’entreprise. En quoi le pôle formation n’est-il plus en harmonie avec le monde du travail actuel ? Comment refondre la fonction formation ? À ce titre, quels facteurs doit-on prendre en compte ? Ganapati, votre référence RH, vous dit tout.

      Pourquoi l’entreprise doit-elle refondre la fonction formation ?

      Le plus grand risque pour l’entreprise ? Allez, vous y êtes presque… Oui, il s’agit bien de la compétence ! En effet, cette dernière demeure au cœur de son fonctionnement. De nos jours, il devient impératif d’accorder une importance capitale à la fonction formation. Pourquoi ? Eh bien, elle ne peut demeurer telle quelle : il est nécessaire qu’elle s’adapte aux évolutions du monde du travail. Ensemble, faisons le point.

      Le collaborateur, grand absent de son évolution professionnelle

      Il faut le dire : les salariés attendent de profonds changements de la fonction formation. Fini le temps où le manager s’emparait de la volonté de son équipe ! Désormais, il n’est plus question d’entendre des déclarations, telles que :

      •  « Gérard, tu feras cette formation ! » ;
      •  « Sonia, je t’ai inscrite à une formation sur la maîtrise des outils digitaux. » ;
      • etc.

      Durant de nombreuses années, le management direct constituait la norme. Cela ne choquait personne. Toutefois, aujourd’hui, il n’est plus admissible que les collaborateurs portent un regard extérieur sur leur carrière professionnelle. Les besoins en formation les concernent au premier plan ! Disons-le franchement, les collaborateurs n’avaient aucune maîtrise de leur quotidien professionnel et, ainsi, de leur montée en compétence.

      À l’heure où les burn-out et les bore-out obstruent le fonctionnement des organisations, il devient fondamental de repenser la place de vos collaborateurs. Désormais, l’heure est à l’« empowerment » des salariés. Il s’agit d’une nouvelle technique managériale qui vise la prise d’initiatives et de participations. Cela permet à la fois :

      • d’autonomiser et de responsabiliser ses équipes ;
      • de renforcer leur motivation et leur bien-être au travail ;
      • de redonner du sens à leurs missions ;
      • d’améliorer la productivité et la performance au sein de l’entreprise.

      Bien sûr, une partie de l’offre de formation doit rester entre les mains de l’employeur ou du service RH. Néanmoins, la prise en compte des attentes des collaborateurs demeure primordiale. Il n’est pas rare de constater un véritable fossé entre l’évaluation des besoins en formation et la réalité du terrain. Qui de mieux placés que vos équipes pour les définir avec précision ?

      En sus, une évolution de l’entreprise est attendue. La formation ne doit plus se limiter à la simple acquisition d’une compétence technique. En réalité, celle-ci doit à présent permettre au salarié de prendre en main sa carrière : il doit en devenir acteur.

      Nouveau call-to-action

      Le nécessaire recalibrage des missions RH

      Quelles sont les missions des services de formation ? Leurs tâches demeurent-elles en adéquation avec le secteur de l’entreprise ? Ganapati l’affirme haut et fort : c’est un grand non ! De manière globale, les pôles formation réalisent plus de tâches fastidieuses qu’ils ne s’intéressent à leur cœur de métier. À dire vrai, les DRH et les responsables formation se consacrent à des missions de nature :

      • administrative ;
      • logistique ;
      • juridique.

      En somme, de la paperasse ! Et la formation, dans tout cela ? Comme vous l’avez sans doute compris, les services concernés n’ont pas de temps à lui accorder. À bien des égards, cela explique pourquoi il semble si difficile d’amorcer quelques évolutions de la fonction formation.

      Bien entendu, la réalisation des tâches administratives, logistiques et de conformité légale est importante. Néanmoins, une réorganisation du service n’est-elle pas envisageable ? Dans la mesure où le cœur de la fonction formation s’avère tout à fait délaissé, cela devient une priorité. Ainsi, la question suivante se pose : de quelle manière nos amis RH peuvent-ils optimiser leur emploi du temps ?

      • La réorganisation interne. Pour l’heure, les tâches administratives, légales et logistiques sont concentrées au sein du département formation. Pourquoi ne pas les répartir entre différents pôles ? Si le service juridique prend en charge les missions de conformité légale, le planning des RH s’en trouverait allégé. Idem pour les tâches logistiques et administratives. Dans l’idéal, le pôle achat et les assistantes administratives pourraient les recueillir.
      • L’externalisation. Si votre structure n’est pas en mesure de procéder à une réorganisation interne, vous pouvez opter pour une autre solution : déléguer ! Attention, externaliser ne signifie pas se débarrasser de missions encombrantes. Au contraire ! Il s’agit à la fois d’un gain de temps et d’un gage de qualité. Du reste, de nombreuses tâches peuvent faire l’objet d’une externalisation. C’est notamment le cas de la facturation, des relations avec les OPCO, de l’élaboration du plan de développement des compétences, etc.

      Quelle est la fiche de poste du responsable formation de demain ?

      L’évolution de la formation en entreprise, un mal nécessaire ? À première vue, cela semble une démarche complexe. Néanmoins, elle s’avère tout à fait indispensable ! De quelle manière ce bouleversement impactera-t-il le quotidien des responsables formation ? Quelles tâches leur seront attribuées ? Ganapati, votre partenaire ressources humaines, décrypte la fiche de poste du responsable formation de demain !

      La gestion prévisionnelle des compétences

      Nous l’avons dit plus haut : parfois, l’évaluation des besoins de formation est erronée. Quid de la compétence attendue ? Dans cette hypothèse, l’entreprise est incapable de tirer son épingle du jeu. À l’inverse, elle dévoile son talon d’Achille : selon les situations, elle subit l’amputation d’une compétence plus ou moins majeure.

      La fonction formation se doit d’accorder une importance capitale à la gestion prévisionnelle des compétences et des savoirs. Sur le plan interne, le fonctionnement et la viabilité de l’entreprise dépendent intrinsèquement des compétences recueillies. Mais, ce n’est pas tout ! L’aspect concurrentiel est aussi en jeu. Comment espérer demeurer compétitif sans mettre l’accent sur ce point ?

      De même, la gestion des compétences doit œuvrer de concert avec la fonction recrutement. Eh oui ! Recruter des talents, c’est bien. Mais les développer, c’est encore mieux ! Ainsi, les entreprises ont tout intérêt à harmoniser le système de la gestion des recrutements et celui de la formation. La fonction formation doit devenir le prolongement des investigations menées par les recruteurs ou, encore, les chercheurs de talent.

      Le développement et la fidélisation des talents

      Comme vous l’avez sans doute constaté, le monde du travail a subi de profondes mutations. Aujourd’hui, les talents ne poussent plus les portes des entreprises sans réfléchir. De nos jours, les salariés sont bien plus sélectifs que par le passé. Voilà pourquoi la marque employeur constitue désormais un pilier RH incontournable ! Dorénavant, il vous incombe de séduire les candidats. Eh oui ! Les temps changent.

      Facteur d’attractivité, ne négligez pas le dynamisme de votre offre de formation. En effet, cela constitue un excellent levier pour renforcer votre marque employeur. En tout cas, cela fait partie des facteurs auxquels s’intéressent les candidats. En règle générale, une entreprise qui prodigue beaucoup de formations véhicule une bonne image. Il s’agit d’une manière de placer la montée en compétence au cœur de la stratégie d’entreprise.

      En outre, vous pouvez même faire de la formation un levier différenciant. Pour ce faire, créez une offre unique, originale et de qualité. Distinguez-vous de vos concurrents et, surtout, communiquez dans un langage compris par votre cible. À ce titre, vous pouvez évoquer :

      • le nombre de jours réservé à la formation volontaire des collaborateurs ;
      • les initiatives mises en place, telles que les abondements CPF ;
      • les grandes thématiques de formation au sein de l’entreprise ;
      • etc.

      Ainsi, le responsable formation de demain agit. Il doit consolider la marque employeur de l’entreprise, grâce à la mobilisation des compétences et des savoirs.

      L’accompagnement des parcours des collaborateurs

      Une entreprise performante est une entreprise qui connaît les salariés qu’elle emploie. Non, ce n’est pas une blague ! Si les aspirations de vos équipes vous sont inconnues, vous risquez d’être confronté à un important turnover. Dans une certaine mesure, cela peut engendrer des ralentissements au niveau organisationnel ainsi que le risque de perdre une ou plusieurs compétences clés.

      Bien sûr, la perte d’une compétence n’est pas une fin en soi. Vous pouvez toujours recruter ! Cependant, si vous visez un profil pénurique, la tâche pourrait considérablement se complexifier. C’est pourquoi l’épanouissement personnel des salariés suscite désormais l’intérêt des entreprises.

      Ainsi, l’accompagnement des parcours constitue une démarche d’écoute, de bienveillance et de conciliation des intérêts de vos collaborateurs et de ceux de l’entreprise.

      L’ingénierie pédagogique

      À présent, l’ingénierie pédagogique ne peut plus être négligée ! En effet, il s’agit en réalité du centre du développement des compétences. Dans l’idéal, la mise en œuvre d’une démarche d’ingénierie pédagogique doit accompagner chaque projet de formation. À ce titre, le responsable formation doit allier deux facteurs essentiels, à savoir :  

      • la performance économique de l’entreprise ;
      • l’optimisation du parcours de l’apprenant.

      Aujourd’hui, le service RH doit jouer un rôle de facilitateur de l’acquisition des compétences. Selon le public visé, concevez une formation sur-mesure et adaptée à votre cible. Désormais, nombreuses sont les entreprises qui apprécient l’e-learning ou, encore, le blended-learning.

      En plus de limiter les coûts d’entreprise, ces modes de formation s’avèrent moins contraignants et préservent, dans une certaine mesure, l’emploi du temps des salariés. De même, simplifier la transmission de savoir implique également l’usage de nouvelles méthodes, telles que la gamification.

      Et vous savez quoi ? Notre format court de formation sort dans peu temps. En 2 heures, acquérez ou réactivez une compétence. Soyez patient, et profitez d’une expérience clé en main !

       

      L’évolution de la formation en entreprise met en exergue les défis auxquels sont ou seront confrontés les employeurs ! Pour commencer, la fonction formation doit parvenir à s’adapter aux évolutions numériques qui submergent le monde du travail. Aujourd’hui, la transformation digitale n’est plus un processus que l’on peut ignorer ! Ensuite, les entreprises ont intérêt à s’atteler à l’amélioration de l’expérience collaborateur. C’est une façon de pallier le risque de perte de compétence ou, encore, de désordre organisationnel. Disons-le, aujourd’hui, former ses collaborateurs fait la différence. Besoin d’aide pour dénicher des formations de qualité ? Dans ce cas, contactez la Ganapateam !

      Voir tout les posts

      Abonnez-vous et restez à jour

      Promis, pas de publicité 🙂

      Donnez votre avis 

      Abonnez vous et restez à jour