Abonder le CPF de ses salariés : décryptage

    2 mai 2022

    Abonnez-vous et restez à jour

    Promis, pas de publicité ! Vous allez recevoir que des emails interressants 🙂
      CPFsalariés

      Un collaborateur de l’entreprise vous explique qu’il a besoin d’un coup de pouce pour financer une formation CPF. Que faire dans cette situation ? Eh bien, sautez sur l’occasion ! Savez-vous que tout employeur est habilité à abonder le CPF de ses salariés ? Bien souvent, les crédits CPF mobilisés ne suffisent pas pour faire face au paiement intégral d’une action de formation. Dans ce cas, faut-il renoncer à la montée en compétences des membres de son équipe ? Ganapati le crie haut et fort : « non » ! Heureusement, il existe des solutions alternatives, telles que l’abondement du compte personnel de formation par l’employeur. En quoi cela consiste-t-il ? Quelle démarche effectuer pour que le CPF salarié soit abondé ? Bonne nouvelle ! Ganapati répond à toutes vos interrogations, ici et maintenant. 👇

      Le fonctionnement du CPF

      Abonder le CPF de ses salariés, est-ce possible ? La réponse est oui ! Toutefois, avant d’éclaircir certains points, la Ganapateam vous invite à vous replonger dans le fonctionnement du compte personnel de formation.

      Comment est alimenté le CPF des salariés d’une entreprise ?

      Vous êtes membre de l’équipe RH ? Dans ce cas, vous avez certainement entendu parler de Mon Compte Formation !

      Le Compte Personnel de Formation, communément connu sous l’acronyme « CPF », encourage l’initiative individuelle et la mise en valeur de la compétence sur le CV, et plus largement, dans le monde du travail. En effet, tout au long de leur vie professionnelle, les salariés acquièrent des droits à la formation. Ceux-ci peuvent être mobilisés à tout moment, même lors d’une période de chômage.

      Comment ça marche ? À vrai dire, c’est plutôt simple. Le salarié n’a absolument rien à faire ! S’il travaille à temps plein, son CPF est crédité de 500 euros par an, dans la limite de 5 000 euros. Néanmoins, ce montant peut être rehaussé à 800 euros, s’il n’est pas titulaire d’un diplôme de niveau 3 tel que le CAP ou le BEP. Dans cette situation, le plafond est également augmenté : il passe de 5 000 euros à 8 000 euros.

      Quid des salariés à temps partiel ? Vous devez différencier deux situations :

      Une piqûre de rappel ne fait jamais de mal ! L’alimentation du CPF n’a plus aucun secret pour vous ? Alors, passons à la suite !

      Qu’est-ce que l’abondement volontaire ?

      Désormais, il est temps d’entrer dans le vif du sujet ! Décryptons la notion d’abondement. De quoi s’agit-il exactement ?

      L’un de vos collaborateurs souhaite souscrire à une formation, grâce aux crédits mobilisés sur son CPF ? Excellente initiative ! Toutefois, sachez-le, il arrive régulièrement que le montant à payer ne soit pas entièrement pris en charge :

      • Exemple : le salarié dispose de 600 euros disponibles sur son CPF. Cependant, la formation qu’il vise requiert un montant total de 1 000 euros.

      Bien sûr, le salarié peut financer le reliquat lui-même. Toutefois, ce n’est pas toujours envisageable. En tant qu’entreprise, vous pouvez mettre un terme aux difficultés rencontrées. En effet, vous pouvez réaliser en sa faveur un abondement direct !

      Comme vous l’avez sans doute compris, il s’agit d’un versement complémentaire. L’employeur peut choisir de vous l’octroyer de sa propre initiative. Le salarié peut également vous en faire la demande. Bien entendu, rien ne vous oblige à accepter. Néanmoins, la requête d’abondement peut également servir les intérêts de l’entreprise, notamment en :

      • renforçant l’estime de soi du salarié ;
      • améliorant son relationnel ;
      • participant au développement des compétences de son équipe, même s’il ne dispose pas du budget suffisant.

      En cas d’inscription déjà réalisée, la dotation sert au reste à payer. Dans le cas contraire, l’employeur choisit à quelle hauteur il souhaite financer la formation du collaborateur concerné.

      Quid de l’abondement de co-construction ?

      Ganapati vient de vous présenter l’abondement direct du CPF. Cependant, avez-vous déjà entendu parler de l’abondement de co-construction ? Nous vous en disons davantage sur le sujet !

      Quelle différence entre l’abondement volontaire et l’abondement de co-construction ? C’est très simple. Lorsque le salarié reçoit une dotation de co-construction, il n’a absolument rien à faire ! Ce sont les financeurs qui décident de son octroi. En bref, son attribution, soumise au respect de certains critères, fait l’objet d’une automatisation. Néanmoins, le choix final revient au salarié. Ce dernier peut tout à fait refuser l’abondement accordé !

      De manière générale, l’employeur propose des dotations automatisées afin de mieux répondre aux besoins de montée en compétence au sein de l’entreprise.

      Comment abonder le CPF de ses salariés ?

      Comme vous l’imaginez, abonder le CPF de ses salariés ne se fait pas en un claquement de doigt ! Le service RH doit respecter une procédure scrupuleuse, sans quoi le salarié ne recevra pas de dotation. Pour bien appréhender le fonctionnement du CPF, vous devez tout d’abord connaître les obligations faites aux entreprises. Ganapati vous explique tout !

      #1 L’habilitation | Net-entreprises

      Première étape : vous devez créer un compte net-entreprises. Pourquoi ? Grâce à cette plateforme, l’entreprise doit obtenir une habilitation pour abonder les comptes CPF de ses équipes. Pour effectuer une demande, rendez-vous dans la rubrique « gérer les déclarations ». Dorénavant, il suffit de patienter jusqu’à 24 heures pour recevoir votre habilitation.

      En cas de difficulté rencontrée lors de la création du compte, suivez ce guide dédié !

      Vous disposez déjà d’un accès à Net-entreprises ? Dans ce cas, il ne vous reste plus qu’à vous connecter !

      #2 La dotation | Plateforme EDEF

      Une fois l’habilitation obtenue, direction la deuxième étape : la plateforme EDEF. À partir de cet espace, vous pilotez tous les abondements réalisés en faveur de vos collaborateurs, qu’il s’agisse de dotations correctives, volontaires ou de co-construction. Vous pouvez également effectuer des attributions individuelles ou groupées selon des critères préétablis.

      # 3 Le paiement

      Dernière étape, la réception de la dotation ! Via l’espace sécurisé, vous effectuez les paiements par virement bancaire à la Caisse des Dépôts et des Consignations. Dès la réception du paiement, la dotation sera créditée sur le CPF du collaborateur concerné.

       

      Vous êtes arrivé jusqu’ici ? Cela signifie que désormais vous savez absolument tout sur les abondements CPF ! Vous le savez, développer ses compétences en entreprise constitue le nerf de la guerre ! Mine de rien, cela s’avère tout aussi fondamental pour l’employeur que pour ses salariés. Dans cet esprit, le personnel des ressources humaines dispose de nombreuses responsabilités, dont celle de l’élaboration du plan de développement des compétences de l’entreprise ! Vous êtes à la recherche de formations de qualité pour vos équipes ? Dénichez-les sur notre catalogue en ligne !

      Voir tout les posts

      Abonnez-vous et restez à jour

      Promis, pas de publicité 🙂

      Donnez votre avis 

      Abonnez vous et restez à jour